Site en construction

LE MOT DU BUREAU

JANVIER 2019

Une année qui commençait bien, avec les traditionnels vœux de santé et de bonheur. Et le 7 janvier, l’annonce du décès de notre doyen Guy Charmot. Tristesse, émotion, le sentiment d’une perte irrémédiable. La Camarde a encore une fois eu le dernier mot. Au-delà des condoléances conventionnelles, nous voulons dire à Dominique, sa fille et notre secrétaire générale, toute notre compassion mais aussi notre admiration pour son courage pendant cette terrible épreuve.

Nous avons publié un numéro spécial à la mémoire du professeur Charmot, c’était bien le moins que nous pouvions faire pour notre grand Ancien et sa famille.

L’association compte aujourd’hui 317 membres.

mercredi 6 juin 2001

Legs Georges LABAIL

Georges LABAIL 1913-2001

Santé navale 1934
Pharo 1939

Photographies aimablement communiquées par son fils Patrick Labail (#305).

- Brest, école annexe
- Hôpital de la Marine, Brest (12/10/2018)
- Santé navale, 1934-1938 (06/10/2018)
- Santé navale: carte postale et photos non légendées (12/10/2018)
- Pauillac 1938. Arrivée des réfugiés basques espagnols (18/06/2018)
- 1939-1940. 481e Régiment de pionniers coloniaux (La Bouteille, Aisne) (18/06/2018)
- Libération de l'Alsace 1944-1945 (25/06/2018)
- Légion d'honneur, août 1959, coupure de journal (25/06/2018)
Premier départ pour la colonie sur le s/s Brazza (20/06/2018)
- Dakar, 1947-1949: Hôpital principal et Hôpital central africain
- Saigon, 1951-1953 : Hôpital Coste. Nouvelle photo le 25/06/2018
Côte d'Ivoire, 1956-1961 : Hôpital central d'Abidjan. Nouvelle photo le 25/06/2018
- Vientiane (Laos), 1963-1969 : École royale de médecine
- Guiglo (Côte d'Ivoire) : photos de 1942-43 (mise en ligne le 02/10/18; le 03/10/18)
- Diverses, récentes (06/10/2018)

Coupure d'un journal non identifié et non daté donnant les listes des candidats admis à subir les les épreuves orales du concours d'entrée à l'École principale du service de santé navale à Brest, Rochefort et Toulon en août et septembre 1934


1 commentaire: