Site en construction

LE MOT DU BUREAU

mai 2019

Rendre hommage au docteur Jamot est une tradition cinquantenaire à laquelle Ceux du Pharo se devait de participer. Le devoir de mémoire est en effet l’essence même de notre association, comme nous l’avons prouvé plusieurs fois, et nous pouvons d’ores et déjà vous assurer que nous irons chaque année nous recueillir sur la tombe de notre grand ancien, que ses adjoints, ses disciples, appelaient avec un immense respect le Patron. Mais, à cause du volumineux courrier que nous avons reçu, nous avons également constitué un dossier sur les médecins et chirurgiens à Diên Biên Phu. À bien y réfléchir, cela relève aussi du devoir de mémoire. C’était il a 65 ans et ce drame est malheureusement bien oublié aujourd’hui.


L'association compte 323 membres.


jeudi 10 février 2000

Souvenirs de séjour

1. Docteur Emily, I presume? Journal de route du médecin de la mission Congo-Nil, par JM MILLELIRI, (2012)

3 commentaires:

  1. Une publication passionnante à lire, on comprend bien le rôle du DR EMILY dans une expédition passionnante. Le complexe de Fachoda est bien résumé. A lire

    RépondreSupprimer
  2. Merci Alain de l'appréciation sur cet article. J'ai pu acquérir une photographie originale du Dr Emily dédicacée par Largeau. ce sont des pièces historiques que Ceux du Pharo doit savoir conserver et des histoires à sauvegarder. Jean-Marie Milleliri

    RépondreSupprimer
  3. Jean Marie, Je reviens sur ces références qui sont un témoignage historique. Je vais essayer de trouver des références complémentaires. Dans son ouvrage "les blancs s'en vont", le ministre P. Messmer faisait référence au complexe de Fachoda, important à connaitre dans un contexte d'affrontement entre la puissance britannique et notre présence sur le terrain. Je conseille la lecture de ce livre (récist de décolonisations, A.

    RépondreSupprimer