Le mot du Bureau

LE MOT DU BUREAU

Avril 2022

En avril, ne te découvres pas d’un fil. Le dicton s’est vérifié cette année et, souvent contraints de rester à la maison, nous nous sommes gavés de télé et nous savons pratiquement tout sur la guerre en Ukraine et sur l’élection présidentielle. Nous voilà devenus de vrais spécialistes de santé publique grâce au covid-19, de géopolitique, de stratégie militaire et comme toujours de football. Mais nous en ferons quoi de tous ces savoirs ? Il semblerait bien que nous n’en serons pas plus sages.

Au cours de ce mois d’avril, le Bureau a préparé les cérémonies des mois de mai et de juin et ça n’a pas été un petit travail. Il s’est aussi attaché à la rédaction de biographies de nos Anciens et plus de 400 ont déjà été recensées. Le devoir de mémoire est l’essence même de notre association et nous nous réjouissons des résultats obtenus. Vous aussi certainement, qui nous écrivez nombreux pour nous encourager. Nous vous en remercions.


lundi 23 novembre 2020

À propos de la RC4

Le MG2s François-Marie GRIMALDI (#118) vient de lire le rapport du médecin capitaine ARMSTRONG sur sa captivité après les combats de la RC4 en 1950, édité en 2015 par Indo Éditions. Il nous communique la recension qu’il vient d’écrire sur ce livre. (accessible également par Bibliothèque>Notes de lecture)

Fac similé de la couverture du rapport de Georges Armstrong

F.-M. GRIMALDI nous adresse aussi deux documents, rédigés par un autre médecin de la RC4,  Pierre PÉDOUSSAUT (1er BEP):

- un article publié en 1963 sur « Le service médical d’un camp de prisonniers de guerre français au Nord-Vietnam (1950-1953) »

- un rapport de la Commission de la pathologie de la captivité, réalisé à la demande du Ministère des anciens combattants et victimes de guerre.

Pierre Pédoussaut; photo provenant du site www.defense.gouv.fr/  


(Pour mémoire, Ceux du Pharo a également publié dans Documentation>Rapports le rapport de Maurice MARTIN « L'état sanitaire des prisonniers de guerre libérés par les autorités de la République Populaire du Viêt-Nam. »)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire