Site en construction

LE MOT DU BUREAU

JUIN 2020

Alors, voilà ! C’est reparti comme avant, avant le confinement. Nous sommes encore un peu frileux mais nous sommes plus audacieux de jour en jour. Et voilà que pointent le mois de juillet, le soleil – mais nous l’avons presque tous les jours à Marseille – les touristes et les vacances. Quand même, quelle drôle d’année ; on en regretterait presque le temps où le boulot nous submergeait, où on courait dans tous les sens.

Nous sommes peut-être déjà dans le monde nouveau qu’on nous promet depuis des mois. En témoigne cette nouvelle folie qui veut qu’on supprime tous les mots et toutes les images qui évoquent de près ou de loin le colonialisme et le racisme. Nous ne tomberons pas dans la dérive de l’autocensure développée par L’Oréal, Uncle Ben et d’autres. Notre histoire est comme elle est, nous ne la changerons pas.

Le Bureau

dimanche 10 novembre 2019

Nouveauté dans le Cabinet de curiosités, section exotica

Dans la section exotica du Cabinet, deux statuettes Biiga Mossi des collections de Francis Louis (#001) et Anne Chastel (#317).

Ces sculptures, dont l'utilisation est à la fois sacrée et profane, présentent une conception plastique hautement maîtrisée qui, simplifiant à l'essentiel la forme, en développe les éléments fondamentaux avec équilibre et légèreté.
Le cou de la figurine est toujours très long.
L'absence de bras et de jambes renforce la primauté d'autres parties du corps, à savoir les seins et la tête, synonymes les uns de gestation, l'autre de statut, suggéré par la forme de la coiffure.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire