Site en construction

LE MOT DU BUREAU

NOVEMBRE 2018

Novembre, c’est déjà l’hiver, avec son cortège de froid, de pluie, de contrariétés diverses (tracasseries administratives courtelinesques qui empêchent le président d’avoir son passeport, 2 281 visites d’un pirate informatique israélien !!!). Mais c’est aussi une souscription à Devoirs de mémoire qui fonctionne très très bien et, scoop, enfin l’occasion d’une rencontre entre Ceux du Pharo et l’université d’Aix-Marseille pour discuter de la pose d’une plaque commémorative au Pharo. Alors finalement, le bilan est plutôt positif.

Nous sommes aujourd’hui 315.

Le Bureau


jeudi 19 juillet 2001

Le mot du Bureau Juin 2018

Le mot du Bureau
Juin 2018
Nous avons appris avec une profonde tristesse le décès à Marseille de notre confrère et ami Ogobara Doumbo, à l’âge de soixante deux ans. Tout le monde dans notre milieu de tropicalistes connaissait Ogobara, Malien d’ethnie Dogon, qui s’était construit une réputation internationale dans le domaine du paludisme. Il était président du MRCT (Malaria Research & Training Centre, Centre de recherche et de formation sur le paludisme) et conduisait depuis 2005 des essais vaccinaux contre le paludisme.
Ogobara était Malien et il aimait la France, qui le lui rendait bien : on ne compte plus les distinctions amplement méritées qu’il a reçues au cours de sa carrière et il n’hésitait jamais à venir enrichir nos congrès.
Avant tout, c’était un ami, doté d’une très grande empathie envers tout le monde. Que dans le panthéon Dogon, Amadou Hampâté Bâ t’accueille à sa droite.
Bien entendu, notre travail continue et vous constaterez que notre actualité est toujours aussi riche et variée. Nous sommes aujourd’hui 305.
Le Bureau

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire