Le mot du Bureau

LE MOT DU BUREAU

Septembre 2021

Septembre, c’est la rentrée et la fin des vacances. Les plus anciens d’entre nous se souviennent qu’on préparait minutieusement son cartable, avec les cahiers, le cahier de textes, la trousse et les crayons, la règle, le rapporteur, l’équerre, le plumier et les plumes sergent-major. Soigneusement pliés par maman, une chemise neuve, le short hérité du grand frère qui entre au collège et porte désormais des pantalons et la blouse, obligatoire en ce temps-là. Et puis, ce mélange d’appréhension et d’excitation à l’idée d’avoir un nouveau maître, de peut-être revoir les copains, de retrouver les jeux à la récréation sous le préau. Que reste-t-il de tout cela ? Plus rien ou pas grand-chose. Certainement le plaisir de repartir pour une année, et déjà les projets s’accumulent.

Allons, foin de la nostalgie ! C’est reparti ! Pour l’association, c’est déjà la dixième année qui se profile et nous n’avons pas vu le temps passer.

Le Bureau

mercredi 4 avril 2001

Journaux anciens

Trésors découverts dans des journaux, revues, livres anciens, cartes postales...


- La Dépêche coloniale illustrée, du 15 juillet 1908, accès libre sur Gallica, ici en pdf. Le numéro  traite de la Mission d'études de la maladie du sommeil au Congo français. Les membres de la mission étaient M. Weiss, M. Roubaud, le Dr Leboeuf, le Dr Martin.

- La Dépêche coloniale illustrée, du 31 mai 1913, accès libre du Gallica, ici en pdf. Le numéro propose un article sur la Prophylaxie de la fièvre jaune aux colonies, rédigé par P. GOUZIEN, médecin-principal de 1ère classe des troupes coloniales, directeur de l'Ecole d'application du service de santé à Marseille.

- Deux dessins d'André MICHEL dit Trajan Saint-Inès, datant de 1926 et 1927, exécutés lors de sa participation à la "Mission Jamot" (1925-1932)  (coll. F. Louis) à admirer ici

- Coup d’œil sur l'Institut de médecine coloniale, par Raphaël Blanchard, 1911, Archives de Parasitologie, XIV, p. 452-471. Texte de l'article.

- Manuel annuaire de la santé pour 1885, ou médecine et pharmacie domestique, par François-Vincent Raspail, Paris, 1855.  (Coll. FJ Louis). Page de garde et deux articles.

Raphaël Blanchard, un parasitologue français. J.-M. MILLELIRI et F. LOUIS. Images & Mémoires. Bulletin n°69. Été 2021.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire