Site en construction

LE MOT DU BUREAU

AOÛT 2020

À chaque mois sa grande nouvelle : en juillet, c’était l’annonce que la promotion 2019 de l’ESA portera le nom de notre grand ancien Guy Charmot (à ce propos, une vidéo sur notre site le montre faisant sa gymnastique à 96 ans 8 mois … ! Incroyable et particulièrement émouvant) ; ce mois-ci, c’est l’annonce d’une invitation du CDHA (Centre de documentation historique sur l’Algérie) à visiter une exposition sur les médecins de la colonisation. En ces temps de dénigrement de la colonisation – on a même parlé de crime contre l’humanité ! - cette invitation fait un bien fou. Que nous réserve septembre ? Le Tour de France, la rentrée scolaire et peut-être le déménagement – enfin ! – du musée Jamot. Nous nous y employons.

Le Bureau


jeudi 22 août 2002

Manuel annuaire de la santé, édition 1855, François-Vincent RASPAIL

François-Vincent RASPAIL (biographie sur Wikipédia) 1794-1878, est présenté comme le fondateur de la cytochimie. Chimiste de formation, il fut aussi entrepreneur et homme politique.

En 1855 la 9e édition de son manuel annuaire de la Santé parut (77 éditions [!] entre 1845 et 1935). Raspail n'était pas médecin, mais il est intervenu de nombreuses fois dans le domaine de la santé entre 1838 et 1860.

Nous vous proposons deux articles témoins de ses préoccupations  sur le priapisme et la "descente de la matrice". Ces deux articles sont complétés par son "résumé hygiénique": la synthèse de sa doctrine.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire