Site en construction

LE MOT DU BUREAU

février 2021

Ce mois-ci, (presque) pas de covid dans le bulletin. Il y a tellement d’experts en France qui nous abreuvent de données sur la pandémie, au point de frôler l’indigestion, que nous avons préféré parler d’autre chose. Et le menu est somptueux : un dossier épais sur André Michel dit « Trajan Saint-Inès », qui fut assistant sanitaire dans une des équipes de Jamot au Cameroun, un livre de Joël Le bras très documenté sur Eugène Jamot et un article magnifique de Louis-Armand Héraut sur les médecins coloniaux, qu’il appelle Homo medicus colonicus gallicus ! À cela, en supplément, une belle biographie d’Albert Calmette, notre Ancien découvreur du B.C.G. et voilà au total un bien beau numéro pour février, entièrement dû à vos envois, de quoi nous faire oublier un moment la covid !

Le Bureau

jeudi 25 novembre 1999

Les naturalia

- Page consacrée aux porcelaines : c'est ICI





Cliquer sur une image pour l'agrandir

L'image s'ouvre dans une nouvelle fenêtre au bas de laquelle  les miniatures de l'ensemble des photos sont disposées dans un bandeau.




Paraponera clavata
Deux fourmis géantes de Guyane (L = 3 cm)
Autres appelations: Paraponera clavata, fourmi flamande, fourmi 24h, bullet ant 
(Coll. D. Lutinier)





Limulus polyphemus
Limule. Longueur = 50 cm
La limule possède une hémolymphe bleue de laquelle est extraite le LAL (lysat d’amebocyte de limule), utilisé pour vérifier l’absence d’endotoxines dans les médicaments ou le matériel médico-chirurgical.
(Coll. F.J. Louis)







Cigale
Cigale incluse dans une résine en forme de goutte. (Coll. F. Louis)







Hoplosternum littorale
Atipa bosco. Guyane.
Longueur : 27 cm.
Poisson préhistorique des marais guyanais.
(Coll. D. Lutinier)


Arthropodes
Quatorze arthropodes inclus dans une résine.
(Coll. F. Louis)



Piranha de Guyane

Longueur : 22 cm
(Coll. J.-C Jacquetin)

Eretmochelys imbricata

Tortue imbriquée (jeune). Spécimen naturalisé.
Longueur : 45 cm.  Origine : océan Indien
(Coll. J.C. Jacquetin)  
À VOIRdétails


Rostre d'espadon
Longueur : 60 cm
Pêché au large de Dakar en juillet 1988
(Coll. J.C. Jacquetin) 














Mâchoire de requin
Denture de la mâchoire inférieure
(Coll. J.C. Jacquetin) 







Mâchoire de requin
Largeur : 40 cm
Ouverture : 25 cm 
Pêché au large de Madagascar
(Coll. J.C. Jacquetin)










Margouillat
Inclusion dans résine
Chine
(Coll. W. Hoogardie)









Dards de raies
Les dards sont accompagnés d'un photo de l'animal dans son milieu nature (source : internet)
(Coll. F. Louis)

Sur Wikipédia: Le poinçon est couvert de rangées de pointes plates en vasodentine, un matériau cartilagineux très dur. Les faces inférieures des épines comportent deux rainures longitudinales qui courent le long de la pointe et enferment les cellules sécrétrices de venin. Les tissus venimeux et la vasodentine sont enveloppés dans un épiderme qui se déchire lorsque la pointe est plongée dans une victime. Quelques épines peuvent se détacher lorsque le poinçon sort de la plaie et rester dans la plaie provoquant une envenimation prolongée.

Piqûre de raie — Wikipédia.


1 commentaire: