Site en construction

LE MOT DU BUREAU

MAI 2020

Après le confinement, le déconfinement. C’est logique. Sauf que ce mot n’existe pas encore dans le dictionnaire. Sauf que les Français ont aussi peur de l’un que de l’autre, toujours sans véritable raison. Pour nous, ça a été comme un éblouissement au sortir de deux mois d’obscurité puis très vite nous nous sommes rendu compte que rien n’avait vraiment changé, que le « monde nouveau » n’est pas pour demain. Un seul regret : nos bistrots sont toujours fermés, et c’est grave. Parce que c’est là qu’on pouvait être sélectionneur de l’équipe de France de foot, qu’on pouvait refaire le monde, qu’on pouvait critiquer impunément gouvernements et gouvernants, qu’on avait un avis sur tout, dans une fraternité parfois houleuse. Où sont nos brèves de comptoir ? Il paraît que ça va bientôt rouvrir et nous n’allons pas nous en plaindre.

Sans modération.

Le Bureau


mercredi 6 octobre 1999

Les porcelaines

Les porcelaines sont des gastéropodes dont la classification est rappelée sur Wikipédia, avec quelques informations biologiques.

Pour les passionnés, la page de l'Inventaire National du Patrimoine Naturel INPN fait la liste des 144 taxons validés du genre Cypraea.


Voici les trois premiers exemplaires de la collection de porcelaines de Jean-Paul LOUIS (#076):



Deux exemplaires de la collection de Francis LOUIS (#001) Cypraea annulata (photo du haut) et Cypraea moneta, accompagnées de leur contrepartie habitée, in situ. Notez la présence du manteau charnu qui recouvre la coquille en grande partie.




Cypraea talparia talpa, et sa distribution géographique
(Coll. F. Louis)

Erosaria acicularis acicularis 
(Synonymes acceptés : Cypraea acicularis, Naria acicularis)
(Coll. F. Louis)
Cette espèce a été décrite en 1791 par Gmelin.

Cypraea (Mauritia) histrio
(Coll. F. Louis)


Cypraea (Mauritia) arabica
(Coll. F. Louis et J.-P. Louis)


Cypraea (Purpuradusta) microdon microdon
(coll. F. Louis)
Cypraea (Lyncina) broderipii
(Coll. P; Aubry)
Porcelaine rare de l'ouest de l'Océan Indien.
Le genre Lyncina compte 16 espèces. Avec sa couleur rose, Cypraea (Lyncina) broderipii est l'espèce la plus rare et la plus belle de ce genre. Sa récolte est très réglementée.


Cypraea (Mauritia) mauritiana ou "Porcelaine chocolat"
(coll. J.-P. Louis)

Cypraea (Palmadusta) asellus
(coll. J.-P. Louis)


Cypraea tigris
(coll. J.-P. Louis)


Cypraea (Palmadusta) saulae saulae
(Coll. F. Louis)
voir aussi:

Monetaria moneta ou cauri
(Coll. F. Louis)

Monetaria caputserpentis
(Coll. F. Louis)

Palmadusta clandestina
(Coll. J.-P. Louis)
Synonyme : Cypraea clandestina

Cypraea (Notadusta) hungerfordi
(Coll. F. Louis)


Cypraea (Erosaria) ocellata
(Coll. F. Louis)
Cypraea (Lyncina) vitellus
(Coll. F. Louis)

Cypraea (Arestorides) argus
(Coll. F. Louis)


Cypraea (Leporicypraea) mappa
(Coll. F. Louis)

Cypraea (Lyncina) leviathan
(Coll. F. Louis)

Il existe trois sous-espèces:
Cypraea (Lyncina) leviathan leviathan
Cypraea (Lyncina) leviathan mouteti (photo)
Cypraea (Lyncina) leviathan titan

Cypraea (Trona) stercoraria
(coll. F. Louis)





Aucun commentaire:

Publier un commentaire