Le mot du Bureau

LE MOT DU BUREAU
Janvier 2023
Chers amis,
« Ne laisse pas sécher l’encre du passé, elle te servira à écrire le futur » avait coutume de dire notre très cher ami Louis Reymondon qui vient de nous quitter. Cette maxime, nous la ferons désormais nôtre en sa mémoire et parce qu’elle illustre parfaitement notre action. Imaginez qu’en janvier nous nous sommes attelés à la rédaction de deux livres qui s’annoncent exceptionnels et qui feront date dans l’histoire de notre association : Christian Duriez nous propose un livre (six livrets dans un coffret) de 900 pages et 1000 photos sur les populations de l’extrême nord du Cameroun et du sud du Tchad. Ce sera un témoignage ethnographique exceptionnel. De notre côté, nous achevons la rédaction de Itinéraires, évolution de Devoirs de mémoire, qui comprendra près de 500 notices biographiques sur nos Anciens, médecins, chirurgiens, pharmaciens, chirurgiens dentistes, vétérinaires et officiers d’administration. Nous ne manquons pas d’ambition et nous espérons que ces ouvrages rencontreront votre agrément.
Le Bureau

lundi 26 janvier 1970

Trypanosomoses : JAMOT

Cliquez sur l'intitulé du document pour avoir accès à son contenu intégral. 

FILMS: cliquer ICI

DOCUMENTS PAPIER:

- COURTIN F et CHIPPAUX JPEugène Jamot, le rempart de la maladie du sommeilBiofutur. 309, 61, 323-324, 2010.

- LOUIS F., EBO'O EYENGA V. et KOHAGNE TONGUE L. Eugène Jamot, le vainqueur de la maladie du sommeil (1879-1937). Ayos, 2008

- LOUIS FJ, DIARRA A, MILLELIRI JM, Eugène Jamot, l'itinéraire africain d'un médecin visionnaire. Expossition. CCF, Libreville, Gabon, 2010.

LOUIS FJ, Lutte contre les endémies : Jamot, visionnaire ou révolutionnaire? Saint-Sulpice les Champs, 27 avril 2013

LOUIS FJ, Eugène Jamot. Un Creusois sous les Tropiques. Tropiques en Marche, Aubusson, 17 mai 2016

- LOUIS F., DIARRA A., MILLELIRI J.-M. Un médecin au cœur de l'Afrique coloniale. Publié dans Gabon Magazine (date non communiquée)

- LE BRAS Joël,  Toi, Jamot… Qui aurais pu vaincre la maladie du sommeil. , édité à compte d’auteur. 2021.

- MBOPI-KEOU FX, BÉLEC L, MILLELIRI JM, TEO CG, The Legacies of Eugène Jamot and La JamotiquePLOS Neglected Tropical Diseases, April 2014, 8, 4, e2635.

- MILLELIRI JM, Jamot, cet inconnu. Bull Soc Pathol Exot, 2004, 97, 3, 231-222.

MILLELIRI JM, Jamot, l'Africain. Poster. 2006

- MILLELIRI JM et LOUIS FJ, Les cent ans de l'entrée d'Eugène Jamot (1879-1937) à l'École du Pharo. Médecine tropicale, 2010, 70, 2, 119-121.

- MILLELIRI JM, Eugène Jamot (1879-1937). In L'Afrique d'hier à demain, et les hommes qui l'ont faite. p. 263-264. Académie des Sciences d'Outre-Mer, 2011.

MILLELIRI JM, Jamot vu par Bado. Med Sante Trop 2012, 22, 22-28.

- TANTCHOU YAKAM JC, Eugène Jamot: historiographie et hagiographie d'un médecin colonial. voir référence de l'article dna sle pdf.

- VOELCKEL J, SANNER L et RICHET P, 1979 100e anniversaire de la naissance d'Eugène Jamot. Éditoriaux et liste de publications. In Med Trop 39, 5 : 477-498.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire