Le mot du Bureau

LE MOT DU BUREAU
Janvier 2023
Chers amis,
« Ne laisse pas sécher l’encre du passé, elle te servira à écrire le futur » avait coutume de dire notre très cher ami Louis Reymondon qui vient de nous quitter. Cette maxime, nous la ferons désormais nôtre en sa mémoire et parce qu’elle illustre parfaitement notre action. Imaginez qu’en janvier nous nous sommes attelés à la rédaction de deux livres qui s’annoncent exceptionnels et qui feront date dans l’histoire de notre association : Christian Duriez nous propose un livre (six livrets dans un coffret) de 900 pages et 1000 photos sur les populations de l’extrême nord du Cameroun et du sud du Tchad. Ce sera un témoignage ethnographique exceptionnel. De notre côté, nous achevons la rédaction de Itinéraires, évolution de Devoirs de mémoire, qui comprendra près de 500 notices biographiques sur nos Anciens, médecins, chirurgiens, pharmaciens, chirurgiens dentistes, vétérinaires et officiers d’administration. Nous ne manquons pas d’ambition et nous espérons que ces ouvrages rencontreront votre agrément.
Le Bureau

mercredi 7 septembre 2022

Onglet Trypanosomoses, pavé Eugène Jamot

 Cinq articles, publiés entre 2004 et 2014 par JM Milleliri (#002) et coll. sont disponibles sous l'onglet Trypanosomoses, pavé Eugène Jamot.

- MBOPI-KEOU FX, BÉLEC L, MILLELIRI JM, TEO CG, The Legacies of Eugène Jamot and La JamotiquePLOS Neglected Tropical Diseases, April 2014, 8, 4, e2635.

MILLELIRI JMJamot, cet inconnuBull Soc Pathol Exot, 2004, 97, 3, 231-222.

MILLELIRI JM et LOUIS FJ, Les cent ans de l'entrée d'Eugène Jamot (1879-1937) à l'École du PharoMédecine tropicale, 2010, 70, 2, 119-121.

MILLELIRI JM, Eugène Jamot (1879-1937). In L'Afrique d'hier à demain, et les hommes qui l'ont faite. p. 263-264. Académie des Sciences d'Outre-Mer, 2011.

MILLELIRI JM, Jamot vu par BadoMed Sante Trop 2012, 22, 22-28.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire