Le mot du Bureau

LE MOT DU BUREAU
Janvier 2023
Chers amis,
« Ne laisse pas sécher l’encre du passé, elle te servira à écrire le futur » avait coutume de dire notre très cher ami Louis Reymondon qui vient de nous quitter. Cette maxime, nous la ferons désormais nôtre en sa mémoire et parce qu’elle illustre parfaitement notre action. Imaginez qu’en janvier nous nous sommes attelés à la rédaction de deux livres qui s’annoncent exceptionnels et qui feront date dans l’histoire de notre association : Christian Duriez nous propose un livre (six livrets dans un coffret) de 900 pages et 1000 photos sur les populations de l’extrême nord du Cameroun et du sud du Tchad. Ce sera un témoignage ethnographique exceptionnel. De notre côté, nous achevons la rédaction de Itinéraires, évolution de Devoirs de mémoire, qui comprendra près de 500 notices biographiques sur nos Anciens, médecins, chirurgiens, pharmaciens, chirurgiens dentistes, vétérinaires et officiers d’administration. Nous ne manquons pas d’ambition et nous espérons que ces ouvrages rencontreront votre agrément.
Le Bureau

samedi 4 juin 2022

"Le cochon et les trypanosomes"

Vincent Jammoneau (#267) nous adresse une vidéo dont il est le réalisateur (durée : 5 min 19 ) pour aller partager le quotidien d'une équipe de recherche de l'IRD sur la maladie du sommeil en Côte d'Ivoire, dans le foyer de Bonon plus précisément. 

La question ici posée est : "Est-ce que les porcs domestiques constituent un réservoir de parasites qui pourrait compromettre l’élimination durable de la maladie ? ». 

(NB: les cochons sont assez peu coopératifs...)

Texte de l'IRD accompagant la vidéo:

Dans ce film « Étude sur le réservoir animal de Trypanosoma brucei gambiense » une équipe se rend sur le terrain, dans le foyer de Trypanosomiase Humaine Africaine (maladie du sommeil) de Bonon en Côte d’Ivoire, pour mener ses recherches sur le porc domestique. Ces études ont pour objectif de tout mettre en œuvre pour atteindre l'éradication de la maladie. Après s’être assuré de l’implication cruciale des communautés par des séances de sensibilisation, l’équipe prélève, teste et enregistre tous les résultats. Les échantillons collectés sont rapportés à l’Institut Pierre Richet de Bouaké pour approfondir les recherches avec des méthodes de laboratoire plus performantes que les méthodes de terrain. Réalisation: Vincent Jamonneau Copyright IRD Mars 2022

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire