Le mot du Bureau

LE MOT DU BUREAU
Janvier 2023
Chers amis,
« Ne laisse pas sécher l’encre du passé, elle te servira à écrire le futur » avait coutume de dire notre très cher ami Louis Reymondon qui vient de nous quitter. Cette maxime, nous la ferons désormais nôtre en sa mémoire et parce qu’elle illustre parfaitement notre action. Imaginez qu’en janvier nous nous sommes attelés à la rédaction de deux livres qui s’annoncent exceptionnels et qui feront date dans l’histoire de notre association : Christian Duriez nous propose un livre (six livrets dans un coffret) de 900 pages et 1000 photos sur les populations de l’extrême nord du Cameroun et du sud du Tchad. Ce sera un témoignage ethnographique exceptionnel. De notre côté, nous achevons la rédaction de Itinéraires, évolution de Devoirs de mémoire, qui comprendra près de 500 notices biographiques sur nos Anciens, médecins, chirurgiens, pharmaciens, chirurgiens dentistes, vétérinaires et officiers d’administration. Nous ne manquons pas d’ambition et nous espérons que ces ouvrages rencontreront votre agrément.
Le Bureau

vendredi 11 juin 2021

Journée mondiale de l'albinisme

Le 13 juin est la journée mondiale de sensibilisation à l'albinisme. 

L'un des membres de Ceux du Pharo, Robert Aquaron (#195) est un spécialiste reconnu internationalement de l'albinisme, qu'il a particulièrement étudié au Cameroun.

A ce titre, FR3 Provence l'a interviewé et ce bref entretien sera diffusé au JT de FR3 Marseille ce dimanche 13/06 soit à 12h soit à 19h, la chaine n'ayant pu donner plus de précisions.

Bonne écoute pour ceux qui pourront être devant leur poste!


La photo ci-dessus est extraite de l'article de R. Aquaron "L’ALBINISME HUMAIN : ASPECTS CLINIQUES, GENETIQUES, CELLULAIRES, BIOCHIMIQUES ET MOLECULAIRES" publié dans Médecine Tropicale , 60 (4) 331-341, 2000.
Vous pourrez retrouver cette article et le télécharger en suivant le lien Ceux du Pharo: Archives de Médecine Tropicale (années 2000 - 2006)
(cliquer sur le numéro 4 du volume 60 et vous pourrez télécharger la totalité du numéro 4 et y trouvez l'article de R. Aquaron)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire