Site en construction

LE MOT DU BUREAU

février 2021

Ce mois-ci, (presque) pas de covid dans le bulletin. Il y a tellement d’experts en France qui nous abreuvent de données sur la pandémie, au point de frôler l’indigestion, que nous avons préféré parler d’autre chose. Et le menu est somptueux : un dossier épais sur André Michel dit « Trajan Saint-Inès », qui fut assistant sanitaire dans une des équipes de Jamot au Cameroun, un livre de Joël Le bras très documenté sur Eugène Jamot et un article magnifique de Louis-Armand Héraut sur les médecins coloniaux, qu’il appelle Homo medicus colonicus gallicus ! À cela, en supplément, une belle biographie d’Albert Calmette, notre Ancien découvreur du B.C.G. et voilà au total un bien beau numéro pour février, entièrement dû à vos envois, de quoi nous faire oublier un moment la covid !

Le Bureau

mercredi 17 février 2021

Quand Trajan Saint Inès réinventait le monde

 Nadine COTREAU, historienne de l'art, travaillant sur l'oeuvre peint d'André Agricol MICHEL (1900 - 1972) a été conduite à analyser la vie de son presque homonyme André Antoine MICHEL (1902 - 1995) dit Tajan Saint-Inès, bien connu des spécialistes de la THA pour avoir fait partie des équipes mobiles de Jamot.

Nadine COTREAU apporte un éclairage nouveau sur cet homme, qui a passé sa longue existence à vouloir s'inventer une vie de gloire et hauts faits. 

L'article intitulé 

Quand Trajan Saint Inès réinventait le monde 

est à lire sous l'onglet Trypanosomoses>pavé article>article n°9

Ceux du Pharo avait publié deux dessins de Trajan Saint-Inès : ICI


Anonyme, Photographie de André Michel
dit « Trajan Saint Inès »,vers 1926.
Collection Francis Louis
.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire