Le mot du Bureau

LE MOT DU BUREAU
Mai 2022

Triste mois de mai : deux grands amis nous ont quittés, les professeurs Fabrice Simon, si jeune, et Alain Chippaux, une grande référence dans notre petit monde de la médecine tropicale.

Et comme si cela ne suffisait pas, voilà qu’un camarade venu à l’école chercher ses enfants, se fait agresser à coups de couteau par un dérangé de la tête (expression camerounaise) et est aujourd’hui décédé. Et puis bien sûr le drame de l’Ukraine et les enfants des écoles américaines assassinés par d’autres dérangés de la tête. Triste mois de mai... Mais il nous faut encore et toujours essayer de positiver et les raisons ne nous manquent pas : les commémorations de la mémoire de Gilbert Raffier et d’Eugène Jamot ont été très réussies ; la course-relais des élèves de la promotion Charmot, avec un hommage à la tombe de leur parrain, aura finalement lieu le 6 juin et tout le monde se mobilise pour faire un grand succès de cette belle initiative de nos jeunes camarades.

Alors, positivons. Et continuons à croire en l’Homme ! Même si c’est parfois bien difficile.

Le Bureau

lundi 26 janvier 1970

Trypanosomoses: Les articles

Cliquez sur l'intitulé de l'article pour avoir accès à son contenu intégral. 

Encyclopédie Médico-chirurgicale
Les trypanosomoses africaines dans l'EMC, l'évolution sur 28 ans:

Médecine Tropicale, 2001, vol. 61, numéros 4 et 5
Numéro spécial, consacré à la THA , coordonné par FJ Louis.  L'ensemble des articles à télécharger ICI en un seul pdf.

Classement par ordre alphabétique


COTREAU Nadine. Quand Trajan Saint Inès réinventait le mondeCeux du PharoFévrier 2021. Une enquête sur la vie d'André Antoine MICHEL, dit Trajan Saint Inès.

DUVALLET G., SALIOU P. et REY J.-LFiabilité de la réaction d'immunofluorescence indirecte pour le diagnostic de la trypanosomiase humaine africaineMédecine tropicale. Volume 38 - n°5 - Septembre-Octobre 1978.


HAVIK P. J.Public health and tropical modernity: the combat against sleeping sickness in Portuguese Guinea, 1945-1974 . Public Health and Tropical Modernity, Manguinhos, Rio de Janeiro, 2013.

JAMONNEAU V., ILBOUDO H., KABORE J. et al., Untreated Human Infections by Trypanosoma brucei gambiense Are Not 100% Fatal,  PLoS Neglected Tropical Diseases,6, e1691, 2012

JOJOT Ch. Le secteur de prophylaxie de la maladie du sommeil du Haut-Nyong (Cameroun). Ann. de méd. et de pharm. colon., n°4, 423- 4401921 

LOTTE A.-J. L'hygiène mobile dans les zones aquatiquesMédecine tropicale. Volume 14 - n°6 - novembre-décembre 1954

LOUIS FJ., KOHAGNE TONGUE L. EBO'O EYENGA V. et al., Organisation d’une campagne de dépistage actif de la trypanosomiase humaine africaine à Trypanosoma brucei gambiense. Médecine tropicale, Volume 68,  11-16, 2008.

MILLELIRI JM., LOUIS F. Le fétiche Matompa contre la maladie du sommeil. Images & Mémoires. Bulletin n°61. Été 2019.

MILLELIRI JM., TIRANDIBAYE HN. Historique de la trypanosomiase humaine africaine dans le Moyen-Chari (Tchad)Médecine tropicale, 49, 4, octobre-décembre 1989, 381-387.

MILLELIRI JM., TIRANDIBAYE HN., NAN-MADJOUM B. Le foyer de trypanosomiase africaine de Moissala (Tchad). Médecine tropicale, 49,3, juillet-septembre 1989, 253-258. 

SIMARRO P., CECCHI G. et al.TheAtlas of human African trypanosomiasis: a contribution to global mapping ofneglected tropical diseasesInternational Journal of Health Geographics 2010, 9:57 

SIMON F., MURA M. et al., Urban transmission of Human African Trypanosiomasis, Gabon. Emerging Infectious Diseases, 18 (1), jan 2012, 165-166.  www.cdc.gov/eid

1 commentaire:

  1. A Moissala, on dit qu'il y a même un village qui est né à la suite de ces campagnes de lutte contre cette maladie. Mousnini qui signifie : J'ai depodé le corps/mort, sous entendu, pour me reposer un instant !

    RépondreSupprimer