Site en construction

LE MOT DU BUREAU

JUIN 2020

Alors, voilà ! C’est reparti comme avant, avant le confinement. Nous sommes encore un peu frileux mais nous sommes plus audacieux de jour en jour. Et voilà que pointent le mois de juillet, le soleil – mais nous l’avons presque tous les jours à Marseille – les touristes et les vacances. Quand même, quelle drôle d’année ; on en regretterait presque le temps où le boulot nous submergeait, où on courait dans tous les sens.

Nous sommes peut-être déjà dans le monde nouveau qu’on nous promet depuis des mois. En témoigne cette nouvelle folie qui veut qu’on supprime tous les mots et toutes les images qui évoquent de près ou de loin le colonialisme et le racisme. Nous ne tomberons pas dans la dérive de l’autocensure développée par L’Oréal, Uncle Ben et d’autres. Notre histoire est comme elle est, nous ne la changerons pas.

Le Bureau

lundi 26 janvier 1970

Trypanosomoses: Les articles

Cliquez sur l'intitulé de l'article pour avoir accès à son contenu intégral. 

- Encyclopédie Médico-chirurgicale. Les trypanosomoses africaines dans l'EMC, l'évolution sur 28 ans:

-HAVIK P. J.Public health and tropical modernity: the combat against sleeping sickness in Portuguese Guinea, 1945-1974 . Public Health and Tropical Modernity, Manguinhos, Rio de Janeiro, 2013.

- JAMONNEAU V., ILBOUDO H., KABORE J. et al., Untreated Human Infections by Trypanosoma brucei gambiense Are Not 100% Fatal,  PLoS Neglected Tropical Diseases,6, e1691, 2012


- MILLELIRI JM., TIRANDIBAYE HN., NAN-MADJOUM B. Le foyer de trypanosomiase africaine de Moissala (Tchad). Médecine tropicale, 49,3, juillet-septembre 1989, 253-258. 

MILLELIRI JM., TIRANDIBAYE HN. Historique de la trypanosomiase humaine africaine dans le Moyen-Chari (Tchad)Médecine tropicale, 49, 4, octobre-décembre 1989, 381-387.

- SIMARRO P., CECCHI G. et al.TheAtlas of human African trypanosomiasis: a contribution to global mapping ofneglected tropical diseasesInternational Journal of Health Geographics 2010, 9:57 


- SIMON F., MURA M. et al., Urban transmission of Human African Trypanosiomasis, Gabon. Emerging Infectious Diseases, 18 (1), jan 2012, 165-166.  www.cdc.gov/eid

1 commentaire:

  1. A Moissala, on dit qu'il y a même un village qui est né à la suite de ces campagnes de lutte contre cette maladie. Mousnini qui signifie : J'ai depodé le corps/mort, sous entendu, pour me reposer un instant !

    RépondreSupprimer