Le mot du Bureau

LE MOT DU BUREAU
Janvier 2023
Chers amis,
« Ne laisse pas sécher l’encre du passé, elle te servira à écrire le futur » avait coutume de dire notre très cher ami Louis Reymondon qui vient de nous quitter. Cette maxime, nous la ferons désormais nôtre en sa mémoire et parce qu’elle illustre parfaitement notre action. Imaginez qu’en janvier nous nous sommes attelés à la rédaction de deux livres qui s’annoncent exceptionnels et qui feront date dans l’histoire de notre association : Christian Duriez nous propose un livre (six livrets dans un coffret) de 900 pages et 1000 photos sur les populations de l’extrême nord du Cameroun et du sud du Tchad. Ce sera un témoignage ethnographique exceptionnel. De notre côté, nous achevons la rédaction de Itinéraires, évolution de Devoirs de mémoire, qui comprendra près de 500 notices biographiques sur nos Anciens, médecins, chirurgiens, pharmaciens, chirurgiens dentistes, vétérinaires et officiers d’administration. Nous ne manquons pas d’ambition et nous espérons que ces ouvrages rencontreront votre agrément.
Le Bureau

lundi 26 janvier 1970

Trypanosomoses: Les articles

Cliquez sur l'intitulé de l'article pour avoir accès à son contenu intégral. 

Encyclopédie Médico-chirurgicale
Les trypanosomoses africaines dans l'EMC, l'évolution sur 28 ans:
L'article publié entre 1969 et 1972, par LABUSQUIERE R, DUTERTRE J et GATEFF C. Secrétariat général de l'OCEAC. Aimablement communiqué par le Dr Jean-Loup REY.
* l'article de 1986, par DUTEURTRE JP, NOIREAU F et FREZIL JL. Communiqué par le fonds documentaire de l'ORSTOM.
* l'article de 1990, par CARME B, JANNIN J et EOZENOU P.
* l'article de 2000, par WERY M. 
* l'article de 2014, par BOUTEILLE B, LOUIS FJ et BUGUET A. Communiqué par els auteurs.

Médecine Tropicale, 2001, vol. 61, numéros 4 et 5
Numéro spécial, consacré à la THA , coordonné par FJ Louis.  L'ensemble des articles à télécharger ICI en un seul pdf.

VOIR AUSSI le fonds Bernard Bouteille

Classement par ordre alphabétique


COTREAU Nadine. Quand Trajan Saint Inès réinventait le mondeCeux du PharoFévrier 2021. Une enquête sur la vie d'André Antoine MICHEL, dit Trajan Saint Inès.

DUVALLET G., SALIOU P. et REY J.-LFiabilité de la réaction d'immunofluorescence indirecte pour le diagnostic de la trypanosomiase humaine africaineMédecine tropicale. Volume 38 - n°5 - Septembre-Octobre 1978.


HAVIK P. J.Public health and tropical modernity: the combat against sleeping sickness in Portuguese Guinea, 1945-1974 . Public Health and Tropical Modernity, Manguinhos, Rio de Janeiro, 2013.

JAMONNEAU V., ILBOUDO H., KABORE J. et al., Untreated Human Infections by Trypanosoma brucei gambiense Are Not 100% Fatal,  PLoS Neglected Tropical Diseases,6, e1691, 2012

JOJOT Ch. Le secteur de prophylaxie de la maladie du sommeil du Haut-Nyong (Cameroun). Ann. de méd. et de pharm. colon., n°4, 423- 4401921 

LOTTE A.-J. L'hygiène mobile dans les zones aquatiquesMédecine tropicale. Volume 14 - n°6 - novembre-décembre 1954

LOUIS FJ., KOHAGNE TONGUE L. EBO'O EYENGA V. et al., Organisation d’une campagne de dépistage actif de la trypanosomiase humaine africaine à Trypanosoma brucei gambiense. Médecine tropicale, Volume 68,  11-16, 2008.

MILLELIRI JM., LOUIS F. Le fétiche Matompa contre la maladie du sommeil. Images & Mémoires. Bulletin n°61. Été 2019.

MILLELIRI JM., TIRANDIBAYE HN. Historique de la trypanosomiase humaine africaine dans le Moyen-Chari (Tchad)Médecine tropicale, 49, 4, octobre-décembre 1989, 381-387.

MILLELIRI JM., TIRANDIBAYE HN., NAN-MADJOUM B. Le foyer de trypanosomiase africaine de Moissala (Tchad). Médecine tropicale, 49,3, juillet-septembre 1989, 253-258. 

SIMARRO P., CECCHI G. et al.TheAtlas of human African trypanosomiasis: a contribution to global mapping ofneglected tropical diseasesInternational Journal of Health Geographics 2010, 9:57 

SIMON F., MURA M. et al., Urban transmission of Human African Trypanosiomasis, Gabon. Emerging Infectious Diseases, 18 (1), jan 2012, 165-166.  www.cdc.gov/eid

1 commentaire:

  1. A Moissala, on dit qu'il y a même un village qui est né à la suite de ces campagnes de lutte contre cette maladie. Mousnini qui signifie : J'ai depodé le corps/mort, sous entendu, pour me reposer un instant !

    RépondreSupprimer