Le mot du Bureau

LE MOT DU BUREAU

Avril 2022

En avril, ne te découvres pas d’un fil. Le dicton s’est vérifié cette année et, souvent contraints de rester à la maison, nous nous sommes gavés de télé et nous savons pratiquement tout sur la guerre en Ukraine et sur l’élection présidentielle. Nous voilà devenus de vrais spécialistes de santé publique grâce au covid-19, de géopolitique, de stratégie militaire et comme toujours de football. Mais nous en ferons quoi de tous ces savoirs ? Il semblerait bien que nous n’en serons pas plus sages.

Au cours de ce mois d’avril, le Bureau a préparé les cérémonies des mois de mai et de juin et ça n’a pas été un petit travail. Il s’est aussi attaché à la rédaction de biographies de nos Anciens et plus de 400 ont déjà été recensées. Le devoir de mémoire est l’essence même de notre association et nous nous réjouissons des résultats obtenus. Vous aussi certainement, qui nous écrivez nombreux pour nous encourager. Nous vous en remercions.


dimanche 6 janvier 2019

« Mon armée est immobilisée dans les hôpitaux »

« Mon armée est immobilisée dans les hôpitaux ». C’est par cette formule lapidaire, célèbre dans l’histoire de la Première Guerre Mondiale, que le général Maurice Sarrail, commandant en chef des Armées Alliées d’Orient (CAA) résume la situation du front de Salonique dans une lettre adressée au ministre de la guerre à l’automne 1916. 

Conférence de René Migliani (#063) en date du 9 novembre 2018, intitulée:
Le paludisme sur le front « oublié » de Salonique en Macédoine grecque 1916-1918

Accessible également par Médiathèque>documentation>Diaporama,conférences

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire