Site en construction

LE MOT DU BUREAU

SEPTEMBRE 2020

Dans nos précédents bulletins, nous annoncions qu’il y avait à chaque mois une grande nouvelle : en juillet, l’annonce que la promotion 2019 de l’ESA portera le nom de notre grand ancien Guy Charmot ; en août, celle d’une invitation du CDHA (Centre de documentation historique sur l’Algérie) à visiter une exposition sur les médecins de la colonisation. Ce mois-ci, c’est le transfert – enfin ! – des collections et des archives du musée Jamot de Saint-Sulpice les Champs au musée des Troupes de marine à Fréjus.

Mais l’ombre de la covid-19 plane sur nos activités : à ce jour, nous ne savons pas si ce que nous avions prévu en octobre aura bien lieu. Espérons !

Le Bureau

lundi 5 novembre 2018

Legs Roger VERGEZ: correctif de la légende d'une photo de Roger VERGEZ

Le correctif concerne l'avant-dernière photo de la page du Legs Roger Jacques VERGEZ.
L'un de nos adhérents, Michel DESRENTES (#007), ayant analysé la tenue de Roger VERGEZ, conclut que celui-ci était alors médecin auxiliaire de 3e classe.

Pourquoi?
- RJV ne porte pas la tenue de médecin sous-lieutenant. En effet, il est encore élève à Santé Navale, non thésé/

- Sur ses manche il porte un galon non sabordé avec un parement de part et d'autre
- Sur sa casquette, il porte le macaron des officiers-mariniers

- Sur la photo, Vergès est donc: Médecin auxiliaire de 3° classe. Il ne doit pas avoir encore soutenu sa thèse.

- Après la soutenance, il obtient le macaron des officiers et devient : Médecin de 3° classe équivalent de médecin-sous-lieutenant.
- À l'issue de l'École d'Appli. à Toulon, il est promu médecin de 2° classe soit médecin-lieutenant

Aucun commentaire:

Publier un commentaire