Site en construction

LE MOT DU BUREAU

JANVIER 2019

Une année qui commençait bien, avec les traditionnels vœux de santé et de bonheur. Et le 7 janvier, l’annonce du décès de notre doyen Guy Charmot. Tristesse, émotion, le sentiment d’une perte irrémédiable. La Camarde a encore une fois eu le dernier mot. Au-delà des condoléances conventionnelles, nous voulons dire à Dominique, sa fille et notre secrétaire générale, toute notre compassion mais aussi notre admiration pour son courage pendant cette terrible épreuve.

Nous avons publié un numéro spécial à la mémoire du professeur Charmot, c’était bien le moins que nous pouvions faire pour notre grand Ancien et sa famille.

L’association compte aujourd’hui 317 membres.

vendredi 2 novembre 2018

Conférence-débat à l'Institut des mondes africains, Aix-en-Provence le 26 novembre 2018

Cette conférence est organisée par Francis SIMONIS (#187), de l'Institut des mondes africains (IMAF), laboratoire mixte de recherche CNRS-IRD.  Elle a pour titre "Libérez Tombouctou".

Date : le 26/11/2018
Horaire: 14h30 - 16h30
Lieu : MMSH (maison méditerranéenne des sciences de l'homme), 5 rue du Château de l'Horloge, 13094 Aix-en Provence.

Véronique Gèze. Scène de liesse à Tombouctou, 2013.
 En janvier 2013, le colonel Paul Gèze, chef de corps du 21e RIMA, s'apprête à quitter le Tchad où il est projeté avec ses hommes dans le cadre de l'opération Epervier. Au même moment, les événements en cours au Mali conduisent la France à engager l'opération Serval pour bloquer l'avancée des djihadistes vers le sud du pays. Le colonel Gèze est alors chargé d'effectuer l'ouverture du théâtre. Le 11 janvier, il atterrit à Bamako avec pour mission de préparer la montée en puissance de la force française et de mener les premières opérations. Une dizaine de jours plus tard, il reçoit une mission peu banale : libérer Tombouctou.
Ce sont les souvenirs de ce raid peu commun mené en collaboration avec l'armée malienne que le colonel Gèze partagera avec nous à Aix-en-Provence le 26 novembre 2018.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire