Le mot du Bureau

LE MOT DU BUREAU

Avril 2022

En avril, ne te découvres pas d’un fil. Le dicton s’est vérifié cette année et, souvent contraints de rester à la maison, nous nous sommes gavés de télé et nous savons pratiquement tout sur la guerre en Ukraine et sur l’élection présidentielle. Nous voilà devenus de vrais spécialistes de santé publique grâce au covid-19, de géopolitique, de stratégie militaire et comme toujours de football. Mais nous en ferons quoi de tous ces savoirs ? Il semblerait bien que nous n’en serons pas plus sages.

Au cours de ce mois d’avril, le Bureau a préparé les cérémonies des mois de mai et de juin et ça n’a pas été un petit travail. Il s’est aussi attaché à la rédaction de biographies de nos Anciens et plus de 400 ont déjà été recensées. Le devoir de mémoire est l’essence même de notre association et nous nous réjouissons des résultats obtenus. Vous aussi certainement, qui nous écrivez nombreux pour nous encourager. Nous vous en remercions.


vendredi 2 novembre 2018

Conférence-débat à l'Institut des mondes africains, Aix-en-Provence le 26 novembre 2018

Cette conférence est organisée par Francis SIMONIS (#187), de l'Institut des mondes africains (IMAF), laboratoire mixte de recherche CNRS-IRD.  Elle a pour titre "Libérez Tombouctou".

Date : le 26/11/2018
Horaire: 14h30 - 16h30
Lieu : MMSH (maison méditerranéenne des sciences de l'homme), 5 rue du Château de l'Horloge, 13094 Aix-en Provence.

Véronique Gèze. Scène de liesse à Tombouctou, 2013.
 En janvier 2013, le colonel Paul Gèze, chef de corps du 21e RIMA, s'apprête à quitter le Tchad où il est projeté avec ses hommes dans le cadre de l'opération Epervier. Au même moment, les événements en cours au Mali conduisent la France à engager l'opération Serval pour bloquer l'avancée des djihadistes vers le sud du pays. Le colonel Gèze est alors chargé d'effectuer l'ouverture du théâtre. Le 11 janvier, il atterrit à Bamako avec pour mission de préparer la montée en puissance de la force française et de mener les premières opérations. Une dizaine de jours plus tard, il reçoit une mission peu banale : libérer Tombouctou.
Ce sont les souvenirs de ce raid peu commun mené en collaboration avec l'armée malienne que le colonel Gèze partagera avec nous à Aix-en-Provence le 26 novembre 2018.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire