Site en construction

LE MOT DU BUREAU

AVRIL 2020

Dans cette période troublée, nous avons appris plein de mots nouveaux qui ne nous serviront jamais à rien mais qui vous posent un homme : coronavirus, covid-19, SARS-CoV-2, masque FFP2 (qui ne veut pas dire fédération française de pétanque mais filtering facepiece), immunité collective, azithromycine, tocilizumab (qui n’est pas un dieu aztèque), etc.

De notre côté, nous avons fait très fort : nous respections scrupuleusement le confinement, mais un deuxième virus nous a attaqués dans ce que nous avions de plus précieux : notre ordinateur ! Nous avons tout perdu alors que nous étions en train de « boucler » ce bulletin et DEUX suppléments à titre exceptionnel. Le drame absolu …

Heureusement, tout est rentré dans l’ordre, ce qui nous permet de vous souhaiter bonne lecture. Surtout, découvrez ou redécouvrez la poésie de notre ancien Gaston Muraz. Ses poèmes ont quasiment cent ans !

Le Bureau

mardi 16 janvier 2018

IL FAUT SAUVER LE MUSÉE JAMOT :
LES RÉSULTATS DU SONDAGE 

Lors des dernières Actualités du Pharo, le Professeur Gentilini (#066) nous avait fait une proposition originale : LES MEMBRES DE « CEUX DU PHARO » NE POURRAIENT-ILS PAS S’ENGAGER À VERSER 10 EUROS PAR MOIS, C’EST UNE DÉPENSE TRÈS SUPPORTABLE, PENDANT CINQ ANS ?
Nous avons alors mis en place sur notre site un petit sondage pour savoir si vous approuviez la proposition du Pr Gentilini. En voici les résultats :
- inscrits : 280 
- votants : 82 (29,3%)
- oui : 45 (54,9%) 
- non : 37 (45,1%)
VOUS ÊTES DONC EN MAJORITÉ D’ACCORD AVEC LA PROPOSITION DU PROFESSEUR GENTILINI ET NOUS NOUS EN RÉJOUISSONS.
Nous remercions ceux de nos adhérents qui ont déjà effectué un versement.
Si vous le désirez, vous pourrez nous envoyer vos dons par chèque (10 euros par mois, ou 120 euros par an, ou 600 euros pour les 5 ans) à l’ordre de « Ceux du Pharo/Musée Jamot » ou par virement bancaire, en nous informant que votre virement est pour le musée Jamot. Pour les modalités pratiques, nous contacter.
Nous avons contacté Madame Michaud, présidente de l’association Dr Eugène Jamot : elle est toujours confrontée à la suppression des subventions mais elle continue à se battre avec acharnement pour la survie du musée Jamot et le maintien de la mémoire de notre passé colonial. Vos dons ne résoudront pas tous les problèmes financiers de son association mais elle vous assure que ce sera une très belle éclaircie qui lui permettra de continuer son combat.
Nous collecterons les dons et assurerons le financement de base (eau, électricité, téléphone, etc.) pour la survie du musée.

Le Bureau

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire