Le mot du Bureau

LE MOT DU BUREAU
Septembre 2022

Les amis,

Et voilà ! La canicule, la plage, le farniente, c’est fini. Vive la rentrée ! C’est presque devenu une routine pour nous car nous en sommes à la neuvième depuis la création de l’association. Mais nous avons plein de projets en tête, qui devraient se concrétiser. En premier lieu, un renforcement de notre coopération avec la faculté de médecine de Paris Cité, qui publie la revue Histoire de la Médecine : à notre programme, des articles, des cours et des conférences. Et puis bien sûr, la rédaction et la publication d’une édition totalement nouvelle de Devoirs de mémoire : c’est un travail lourd mais ô combienexaltant. Nous y travaillons ardemment, en espérant en faire un ouvrage de référence pour les générations futures. Enfin, nos activités habituelles. Vive la rentrée !

Le Bureau

mardi 11 avril 2000

LEGER Marie Anatole (1886 - 1960)





Né en Guadeloupe, Marie Anatole Léger était fils, petit-fils et arrière-petit-fils de médecin.

Reçu au concours de l’École de Santé Navale et Coloniale, il passe sa thèse en 1910 et est envoyé au Tonkin où il est blessé par un éclat d’obus. Il est ensuite nommé médecin chef de l’hôpital de Djibouti. De retour en France en 1917, il est gravement gazé au front dans la région de Reims. Nommé médecin chef de l’hôpital Saint Claude en Guadeloupe, il contracte la fièvre jaune.

A 40 ans, ayant pris sa retraite de l’armée, il s’installe à Aubagne où il exercera avec dévouement jusqu’en 1952.


Décoré de la croix de guerre, il était chevalier de la Légion d’Honneur à titre militaire.

Ci-dessous, la localisation de l'allée du Docteur Léger à Aubagne (13000)



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire