Site en construction

LE MOT DU BUREAU

NOVEMBRE 2018

Novembre, c’est déjà l’hiver, avec son cortège de froid, de pluie, de contrariétés diverses (tracasseries administratives courtelinesques qui empêchent le président d’avoir son passeport, 2 281 visites d’un pirate informatique israélien !!!). Mais c’est aussi une souscription à Devoirs de mémoire qui fonctionne très très bien et, scoop, enfin l’occasion d’une rencontre entre Ceux du Pharo et l’université d’Aix-Marseille pour discuter de la pose d’une plaque commémorative au Pharo. Alors finalement, le bilan est plutôt positif.

Nous sommes aujourd’hui 315.

Le Bureau


mardi 11 avril 2000

LEGER Marie Anatole (1886 - 1960)





Né en Guadeloupe, Marie Anatole Léger était fils, petit-fils et arrière-petit-fils de médecin.

Reçu au concours de l’École de Santé Navale et Coloniale, il passe sa thèse en 1910 et est envoyé au Tonkin où il est blessé par un éclat d’obus. Il est ensuite nommé médecin chef de l’hôpital de Djibouti. De retour en France en 1917, il est gravement gazé au front dans la région de Reims. Nommé médecin chef de l’hôpital Saint Claude en Guadeloupe, il contracte la fièvre jaune.

A 40 ans, ayant pris sa retraite de l’armée, il s’installe à Aubagne où il exercera avec dévouement jusqu’en 1952.


Décoré de la croix de guerre, il était chevalier de la Légion d’Honneur à titre militaire.

Ci-dessous, la localisation de l'allée du Docteur Léger à Aubagne (13000)



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire