Site en construction

LE MOT DU BUREAU

JANVIER 2020

Cela ne rate jamais : en janvier, nos neurones s’affolent, les axones trépignent et les agendas se surchargent. C’est qu’il faut préparer l’année nouvelle, trier toutes les propositions qui nous sont faites, imaginer de nouvelles actions, rédiger des articles en retard, etc. Il y a un mélange de stress et d’excitation qui n’est pas pour nous déplaire, l’impression d’être revenus quelques années ou décennies en arrière, à la veille des examens. L’un de nous a même racheté un Gaffiot, histoire certainement de ne pas perdre son latin dans toute cette agitation !

Ce que c’est que la conscience professionnelle … !

Le Bureau


mardi 11 avril 2000

LEGER Marie Anatole (1886 - 1960)





Né en Guadeloupe, Marie Anatole Léger était fils, petit-fils et arrière-petit-fils de médecin.

Reçu au concours de l’École de Santé Navale et Coloniale, il passe sa thèse en 1910 et est envoyé au Tonkin où il est blessé par un éclat d’obus. Il est ensuite nommé médecin chef de l’hôpital de Djibouti. De retour en France en 1917, il est gravement gazé au front dans la région de Reims. Nommé médecin chef de l’hôpital Saint Claude en Guadeloupe, il contracte la fièvre jaune.

A 40 ans, ayant pris sa retraite de l’armée, il s’installe à Aubagne où il exercera avec dévouement jusqu’en 1952.


Décoré de la croix de guerre, il était chevalier de la Légion d’Honneur à titre militaire.

Ci-dessous, la localisation de l'allée du Docteur Léger à Aubagne (13000)



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire