Site en construction

LE MOT DU BUREAU

MARS 2021

Le mois de mars a bien évidemment été marqué par le lancement du Prix de l’École du Pharo. Il faut comprendre « école » comme dans « l’école de Barbizon », c’est-à-dire un mouvement de pensée dans l’esprit de l’enseignement que nous avons reçu au Pharo, fait d’ouverture aux autres et d’approche sans préjugé des peuples d’outre-mer que notre carrière nous a amenés à côtoyer. Ce prix, nous le voulons une vitrine ouverte au plus grand nombre, aussi n’hésitez-pas à nous soumettre vos œuvres : le jury vous en est déjà reconnaissant. Et nous vous souhaitons une bonne lecture de ce bulletin, décidément bien étoffé, de quoi oublier un moment la covid !

Le Bureau

mardi 11 avril 2000

LEGER Marie Anatole (1886 - 1960)





Né en Guadeloupe, Marie Anatole Léger était fils, petit-fils et arrière-petit-fils de médecin.

Reçu au concours de l’École de Santé Navale et Coloniale, il passe sa thèse en 1910 et est envoyé au Tonkin où il est blessé par un éclat d’obus. Il est ensuite nommé médecin chef de l’hôpital de Djibouti. De retour en France en 1917, il est gravement gazé au front dans la région de Reims. Nommé médecin chef de l’hôpital Saint Claude en Guadeloupe, il contracte la fièvre jaune.

A 40 ans, ayant pris sa retraite de l’armée, il s’installe à Aubagne où il exercera avec dévouement jusqu’en 1952.


Décoré de la croix de guerre, il était chevalier de la Légion d’Honneur à titre militaire.

Ci-dessous, la localisation de l'allée du Docteur Léger à Aubagne (13000)



Aucun commentaire:

Publier un commentaire