Le mot du Bureau

LE MOT DU BUREAU
Octobre 2022

Un numéro aux couleurs sépia, aux couleurs de l’automne et du temps passé. Notre association a déjà dix ans, le temps s’écoule décidément bien vite … Mais notre travail de mémoire commence à porter ses fruits et notre notoriété est plus grande de jour en jour : les demandes de conseils ou d’expertise se multiplient, les propositions de conférences sont de plus en plus nombreuses et nos publications sont régulièrement citées dans les ouvrages historiques. Notre site web fait l’unanimité et est régulièrement enrichi de vos apports.

Tout cela est très stimulant et encourageant, même si c’est pour nous une charge de travail supplémentaire.

Alors, nous repartons pour dix ans.

Peut-être nous reverrons-nous en 2032 pour nos vingt ans ?
Le Bureau

mardi 11 avril 2000

Le mot du Bureau


Mars 2017

Notre billet d’humeur du n°43 (Haro sur la colonisation) a rencontré un grand succès et vous avez été nombreux à nous en féliciter ou à en faire écho dans d’autres médias. Nous vous en remercions bien évidemment et nous vous remercions de ne pas nous en avoir voulu d’avoir jeté un caillou dans le marigot de l’élection présidentielle, ce qui n’est pas la mission de notre association.

Au-delà de la polémique, Bernard Benderitter (#234) nous livre un récit sur la carrière de son père Jean, que nous aurions pu intituler « le travail obscur d’un médecin colonial » et qui est à notre avis la meilleure réponse qu’on puisse donner aux contempteurs de la colonisation.

Nous sommes 248. En route pour les 250 !
Le Bureau

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire