Site en construction

LE MOT DU BUREAU

JANVIER 2019

Une année qui commençait bien, avec les traditionnels vœux de santé et de bonheur. Et le 7 janvier, l’annonce du décès de notre doyen Guy Charmot. Tristesse, émotion, le sentiment d’une perte irrémédiable. La Camarde a encore une fois eu le dernier mot. Au-delà des condoléances conventionnelles, nous voulons dire à Dominique, sa fille et notre secrétaire générale, toute notre compassion mais aussi notre admiration pour son courage pendant cette terrible épreuve.

Nous avons publié un numéro spécial à la mémoire du professeur Charmot, c’était bien le moins que nous pouvions faire pour notre grand Ancien et sa famille.

L’association compte aujourd’hui 317 membres.

mardi 11 avril 2000

Le mot du Bureau


Mars 2017

Notre billet d’humeur du n°43 (Haro sur la colonisation) a rencontré un grand succès et vous avez été nombreux à nous en féliciter ou à en faire écho dans d’autres médias. Nous vous en remercions bien évidemment et nous vous remercions de ne pas nous en avoir voulu d’avoir jeté un caillou dans le marigot de l’élection présidentielle, ce qui n’est pas la mission de notre association.

Au-delà de la polémique, Bernard Benderitter (#234) nous livre un récit sur la carrière de son père Jean, que nous aurions pu intituler « le travail obscur d’un médecin colonial » et qui est à notre avis la meilleure réponse qu’on puisse donner aux contempteurs de la colonisation.

Nous sommes 248. En route pour les 250 !
Le Bureau

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire