Site en construction

LE MOT DU BUREAU

JUIN 2020

Alors, voilà ! C’est reparti comme avant, avant le confinement. Nous sommes encore un peu frileux mais nous sommes plus audacieux de jour en jour. Et voilà que pointent le mois de juillet, le soleil – mais nous l’avons presque tous les jours à Marseille – les touristes et les vacances. Quand même, quelle drôle d’année ; on en regretterait presque le temps où le boulot nous submergeait, où on courait dans tous les sens.

Nous sommes peut-être déjà dans le monde nouveau qu’on nous promet depuis des mois. En témoigne cette nouvelle folie qui veut qu’on supprime tous les mots et toutes les images qui évoquent de près ou de loin le colonialisme et le racisme. Nous ne tomberons pas dans la dérive de l’autocensure développée par L’Oréal, Uncle Ben et d’autres. Notre histoire est comme elle est, nous ne la changerons pas.

Le Bureau

dimanche 25 mars 2001

Le mot du bureau février 2019

LE MOT DU BUREAU
fÉvrier 2019

Il faut le reconnaître : cette année à Marseille, nous n’avons pratiquement pas eu d’hiver. C’est peut-être pour cela que nous avons continué nos activités comme aux plus beaux jours.
Dans un inventaire à la Prévert, nous avons expédié 200 exemplaires de Devoirs de mémoire (un bel exploit dû à l’épouse du président), commencé la rédaction de deux nouveaux livres (L’école du Pharo et un deuxième Carnets d’un médecin de brousse), préparé la cérémonie de dévoilement d’une plaque commémorative au Muy (merci à Louis Reymondon), rédigé ce bulletin et son supplément, rencontré plusieurs anciens du SSA, lancé une souscription pour une plaque commémorative sur Guy Charmot, mis nos archives sur le site de l’association, etc. Le plus surprenant peut-être est que cette hyper activité nous plait bien, et à vous également si nous en croyons vos courriers. Alors, c’est simple, nous continuons. Les idées ne manquent pas

L’association compte aujourd’hui 318 membres.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire