Site en construction

LE MOT DU BUREAU

JUIN 2020

Alors, voilà ! C’est reparti comme avant, avant le confinement. Nous sommes encore un peu frileux mais nous sommes plus audacieux de jour en jour. Et voilà que pointent le mois de juillet, le soleil – mais nous l’avons presque tous les jours à Marseille – les touristes et les vacances. Quand même, quelle drôle d’année ; on en regretterait presque le temps où le boulot nous submergeait, où on courait dans tous les sens.

Nous sommes peut-être déjà dans le monde nouveau qu’on nous promet depuis des mois. En témoigne cette nouvelle folie qui veut qu’on supprime tous les mots et toutes les images qui évoquent de près ou de loin le colonialisme et le racisme. Nous ne tomberons pas dans la dérive de l’autocensure développée par L’Oréal, Uncle Ben et d’autres. Notre histoire est comme elle est, nous ne la changerons pas.

Le Bureau

dimanche 19 novembre 2000

Plaque en hommage au Docteur Michel RAOUX

Niamey, le 17 novembre 2017.


Ceux du Pharo, représenté par son Président Francis LOUIS et son secrétaire général, Jean-Marie MILLELIRI, participait à Niamey à la cérémonie de dévoilement de la plaque en hommage au Dr Michel RAOUX (1929-2015), fondateur en 1962 du Cours élémentaire La Fontaine qui deviendra plus tard le Lycée Français Jean de La Fontaine de Niamey. 

Au cours d'une émouvante cérémonie, présidée par le Proviseur du Lycée M. Laurent THOMAS, en présence des représentants de l'Ambassade de France au Mali, des parents d'élèves, des professeurs et d'élèves, et de nouveaux membres de l'association, le dévoilement de la plaque grave dans l'Histoire le rôle de ce médecin militaire, ancien de l'Ecole du Pharo, comme bâtisseur pour la santé et l'éducation.


Un diaporama est de cette commémoration est disponible.  (selon le système d'exploitation, il faut cliquer sur le nom du fichier téléchargé pour ouvrir le diaporama). 

Le site internet du lycée La Fontaine consacre également une page à cet événement. Vous y trouverez le discours prononcé par monsieur le proviseur du lycée.















































Aucun commentaire:

Publier un commentaire