Site en construction

LE MOT DU BUREAU

mai 2019

Rendre hommage au docteur Jamot est une tradition cinquantenaire à laquelle Ceux du Pharo se devait de participer. Le devoir de mémoire est en effet l’essence même de notre association, comme nous l’avons prouvé plusieurs fois, et nous pouvons d’ores et déjà vous assurer que nous irons chaque année nous recueillir sur la tombe de notre grand ancien, que ses adjoints, ses disciples, appelaient avec un immense respect le Patron. Mais, à cause du volumineux courrier que nous avons reçu, nous avons également constitué un dossier sur les médecins et chirurgiens à Diên Biên Phu. À bien y réfléchir, cela relève aussi du devoir de mémoire. C’était il a 65 ans et ce drame est malheureusement bien oublié aujourd’hui.


L'association compte 323 membres.


vendredi 13 octobre 2000

Analyses, opinions, mises au point, notices historiques...

1. La trypanosomiase et l'expédition Jamot, par Bertrand TAITHE, 2008
2. Peut-on appliquer nos critères éthiques a posteriori? par JP BADO & JM MILLELIRI, 2008, à propos de l'article par B. TAITHE.
3. Lapeyssonnie! par F. KLOTZ, 2001
4. De parents inconnus, par F. KLOTZ, 2002
5. Réel, invisible et endoscopie digestive, par F. KLOTZ, 2004
6. Épidémies: histoire des menaces et des peurs anciennes, par J.-M. MILLELIRI, 2006
7. Cartes illustrées des pavillons de l'exposition nationale coloniale de Marseille (1922), par J.-M. MILLELIRI, 2012
8. Auguste Vimar, un illustrateur colonial, par J.-M. MILLELIRI, 2011
9. La médecine tropicale en images. Une mémoire pour l'histoire des sciences, par J.-M. MILLELIRI, 2010. Consulter aussi le site web de la revue Images & Mémoires.
10. Les femmes-à-plateaux saras-djingués. Regard historique sur une féminité dégradée, par J.-M. MILLELIRI. (Lecture sur CALAMEO)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire