Site en construction

LE MOT DU BUREAU

mai 2019

Rendre hommage au docteur Jamot est une tradition cinquantenaire à laquelle Ceux du Pharo se devait de participer. Le devoir de mémoire est en effet l’essence même de notre association, comme nous l’avons prouvé plusieurs fois, et nous pouvons d’ores et déjà vous assurer que nous irons chaque année nous recueillir sur la tombe de notre grand ancien, que ses adjoints, ses disciples, appelaient avec un immense respect le Patron. Mais, à cause du volumineux courrier que nous avons reçu, nous avons également constitué un dossier sur les médecins et chirurgiens à Diên Biên Phu. À bien y réfléchir, cela relève aussi du devoir de mémoire. C’était il a 65 ans et ce drame est malheureusement bien oublié aujourd’hui.


L'association compte 323 membres.


mercredi 19 juillet 2000

Le mot du Bureau
Mai 2017

Une fois n’est pas coutume, l’invité de notre bulletin n’est ni médecin, ni pharmacien, ni vétérinaire, ni militaire, ni ancien du Pharo ! Jean Bertot (1856-1934) était tout à la fois architecte, écrivain, poète, journaliste et chansonnier et si nous vous en parlons aujourd’hui, c’est qu’un ami, Pierre Chevalier, nous a adressé « Au lazaret. Souvenirs de quarantaine », un livre quasi introuvable aujourd’hui, où Jean Bertot nous rapporte une histoire vécue : en septembre 1901, il s'embarque à bord du paquebot Sénégal, des Messageries maritimes à Marseille, pour une croisière organisée par la Revue générale des sciences qui devait mener les 174 passagers jusqu'à Jérusalem. La découverte, le lendemain, d'un cas de peste à bord contraint les voyageurs au retour et à une quarantaine dans le lazaret des îles du Frioul durant une semaine. Jean Bertot parle du vaccin de Yersin et des îles du Frioul et c’est, à ce titre, un document tout-à-fait exceptionnel.
Naturellement, nous n’oublions pas nos rubriques habituelles et nous vous tiendrons informés de notre actualité.
Nous sommes aujourd’hui 255.

Le Bureau

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire