Le mot du Bureau

LE MOT DU BUREAU
Septembre 2022

Enfin ! La canicule est derrière nous et la pluie qui nous arrose confirme que nous sommes bien en automne.

Remarquez que la chaleur de l’été ne nous a pas empêchés de travailler. Nous avons plein de beaux projets pour le dernier trimestre 2022 : les Actualités du Pharo, la remise du prix de l’École du Pharo, le Congrès International en histoire de la médecine, l’enseignement au D.U. d’histoire de la médecine et, bien entendu, la poursuite de la rédaction d’une nouvelle édition de « Devoirs de mémoire ».

La vie de notre association se poursuit, avec un enthousiasme intact et les nombreuses réactions que nous recevons nous montrent à l’envi que nous sommes dans une bonne voie.

Nous n’oublions pas de saluer la Reine Elisabeth II qui vient de nous quitter. L’aube d’un nouveau monde …

Le Bureau

dimanche 28 juin 2020

Demande d'identification de statuettes (avec des réponses: cliquer sur "Lire la suite")

Demande formulée par Fabien VAYLET (#097)

Bonjour

Un de nos anciens pourrait il me donner des informations sur ces poupées en terre cuite?Confraternellement et amicalement

Fabien Vaylet

Lyon 71 Pharo 79

Répondre à news@ceuxdupharo.fr qui transmettra ou en commentaire de cet article

Quelques réponses envoyées à CdP:
- De Jean-Marie Milleliri (#002):
Il me semble que ces statuettes en pierre (argile ?) sont d’origine Yoruba du Nigéria

- De Gérard Salem (#332):
je pense, mais n’en suis pas sûr, qu’il s’agit de terres (à peine) cuites Bëdik, population du Sénégal oriental, sur les contreforts de Fouta Djalon. 

- De Pierre Aubry (#051):
Cette"statue" en PJ a été achetée ou troquée en pays Bassari au cours d'un voyage dans le Sénégal oriental dans les années 1980 (entre 1980 et 1984)
Elle a été "rafistolée" et repeinte après avoir subi quelques "traumatismes" au cours des transports d'abord à Dakar, puis en pays basque ...
IMG20200628180159.jpg

- De Philippe Mauclère (#069):
Ces petites statuettes en argile cuites sont typiques du pays Bassari, région du sud-est du Sénégal limitrophe du Fouta Djalon en Guinée. Ces peuplades animistes se sont réfugiées dans cette région montagneuse pour fuir l'avancée de l'Islam.
Ces statuettes sont reproduites pour être vendues aux visiteurs de passage, j'en ai une sur mon bureau en souvenir de cette très belle région (photo jointe)
IMG_1311.JPG


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire