Le mot du Bureau

LE MOT DU BUREAU

Janvier 2022

 Encore un mois sous la menace de la covid. Mais bon, il est vraisemblable qu’il va falloir s’y habituer et modifier en conséquence nos comportements. Cela ne nous a pas empêchés de continuer à préparer les commémorations du mois de mai à Champagnac-la-Rivière (G. Raffier) et Saint-Sulpice-les-Champs (E. Jamot) et nous nous sommes mis avec enthousiasme à la réécriture d’une nouvelle édition de Devoirs de mémoire, avec une refonte totale de la forme et du texte, l’addition de nouveaux noms et le retrait de quelques autres. C’est bien entendu un gros travail mais il nous semble indispensable pour vous présenter en 2023 un ouvrage de référence sur nos Anciens qui ont fait la gloire de notre corporation pendant quatre siècles. Nul doute que les jeunes générations de l’ESMLB nous en sauront gré.

Le Bureau

dimanche 28 juin 2020

Demande d'identification de statuettes (avec des réponses: cliquer sur "Lire la suite")

Demande formulée par Fabien VAYLET (#097)

Bonjour

Un de nos anciens pourrait il me donner des informations sur ces poupées en terre cuite?Confraternellement et amicalement

Fabien Vaylet

Lyon 71 Pharo 79

Répondre à news@ceuxdupharo.fr qui transmettra ou en commentaire de cet article

Quelques réponses envoyées à CdP:
- De Jean-Marie Milleliri (#002):
Il me semble que ces statuettes en pierre (argile ?) sont d’origine Yoruba du Nigéria

- De Gérard Salem (#332):
je pense, mais n’en suis pas sûr, qu’il s’agit de terres (à peine) cuites Bëdik, population du Sénégal oriental, sur les contreforts de Fouta Djalon. 

- De Pierre Aubry (#051):
Cette"statue" en PJ a été achetée ou troquée en pays Bassari au cours d'un voyage dans le Sénégal oriental dans les années 1980 (entre 1980 et 1984)
Elle a été "rafistolée" et repeinte après avoir subi quelques "traumatismes" au cours des transports d'abord à Dakar, puis en pays basque ...
IMG20200628180159.jpg

- De Philippe Mauclère (#069):
Ces petites statuettes en argile cuites sont typiques du pays Bassari, région du sud-est du Sénégal limitrophe du Fouta Djalon en Guinée. Ces peuplades animistes se sont réfugiées dans cette région montagneuse pour fuir l'avancée de l'Islam.
Ces statuettes sont reproduites pour être vendues aux visiteurs de passage, j'en ai une sur mon bureau en souvenir de cette très belle région (photo jointe)
IMG_1311.JPG


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire