Le mot du Bureau

LE MOT DU BUREAU

Avril 2022

En avril, ne te découvres pas d’un fil. Le dicton s’est vérifié cette année et, souvent contraints de rester à la maison, nous nous sommes gavés de télé et nous savons pratiquement tout sur la guerre en Ukraine et sur l’élection présidentielle. Nous voilà devenus de vrais spécialistes de santé publique grâce au covid-19, de géopolitique, de stratégie militaire et comme toujours de football. Mais nous en ferons quoi de tous ces savoirs ? Il semblerait bien que nous n’en serons pas plus sages.

Au cours de ce mois d’avril, le Bureau a préparé les cérémonies des mois de mai et de juin et ça n’a pas été un petit travail. Il s’est aussi attaché à la rédaction de biographies de nos Anciens et plus de 400 ont déjà été recensées. Le devoir de mémoire est l’essence même de notre association et nous nous réjouissons des résultats obtenus. Vous aussi certainement, qui nous écrivez nombreux pour nous encourager. Nous vous en remercions.


samedi 27 octobre 2018

Nouvelle publication de Ceux du Pharo: DEVOIRS DE MÉMOIRE

Ceux du Pharo est heureux de vous annoncer la parution en décembre 2018 de DEVOIRS DE MÉMOIRE, Quatre siècles d'hommages aux médecins, pharmaciens, vétérinaires et officiers d'administration du service de santé des armées , publié sous la direction de Francis Louis.

Télécharger le bulletin de souscription. (Le bulletin de souscription est également accessible par Médiathèque>Boutique.)

 Ce n'est qu'une première édition, forcément incomplète. Mais comme le souligne la quatrième de couverture:
"Le lecteur y trouvera en 700 pages illustrées format A4 un rappel de l’histoire de notre institution, plus de 360 biographies, plus de 60 noms d’hôpitaux, des dizaines de plaques commémoratives, l’évocation des compagnons de la Libération, des listes de parrains de promotions et trois index qui se veulent pratiques. À coup sûr une oeuvre complexe mais pas un annuaire, à lire à petites doses, à déguster comme une belle balade dans quatre siècles de notre histoire."


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire