Le mot du Bureau

LE MOT DU BUREAU

Janvier 2022

 Encore un mois sous la menace de la covid. Mais bon, il est vraisemblable qu’il va falloir s’y habituer et modifier en conséquence nos comportements. Cela ne nous a pas empêchés de continuer à préparer les commémorations du mois de mai à Champagnac-la-Rivière (G. Raffier) et Saint-Sulpice-les-Champs (E. Jamot) et nous nous sommes mis avec enthousiasme à la réécriture d’une nouvelle édition de Devoirs de mémoire, avec une refonte totale de la forme et du texte, l’addition de nouveaux noms et le retrait de quelques autres. C’est bien entendu un gros travail mais il nous semble indispensable pour vous présenter en 2023 un ouvrage de référence sur nos Anciens qui ont fait la gloire de notre corporation pendant quatre siècles. Nul doute que les jeunes générations de l’ESMLB nous en sauront gré.

Le Bureau

jeudi 1 juin 2000

Le mot du Bureau

Avril 2017

Notre billet d’humeur du n°43 (Haro sur la colonisation) a rencontré un grand succès et vous avez été nombreux à nous en féliciter ou à en faire écho dans d’autres médias. Nous vous en remercions bien évidemment et nous vous remercions de ne pas nous en avoir voulu d’avoir jeté un caillou dans le marigot de l’élection présidentielle, ce qui n’est pas la mission de notre association.

Au-delà de la polémique, Bernard Benderitter (#234) nous livre un récit sur la carrière de son père Jean, que nous aurions pu intituler « le travail obscur d’un médecin colonial » et qui est à notre avis la meilleure réponse qu’on puisse donner aux contempteurs de la colonisation.

Nous sommes 248. En route pour les 250 !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire