Site en construction

LE MOT DU BUREAU

mai 2019

Rendre hommage au docteur Jamot est une tradition cinquantenaire à laquelle Ceux du Pharo se devait de participer. Le devoir de mémoire est en effet l’essence même de notre association, comme nous l’avons prouvé plusieurs fois, et nous pouvons d’ores et déjà vous assurer que nous irons chaque année nous recueillir sur la tombe de notre grand ancien, que ses adjoints, ses disciples, appelaient avec un immense respect le Patron. Mais, à cause du volumineux courrier que nous avons reçu, nous avons également constitué un dossier sur les médecins et chirurgiens à Diên Biên Phu. À bien y réfléchir, cela relève aussi du devoir de mémoire. C’était il a 65 ans et ce drame est malheureusement bien oublié aujourd’hui.


L'association compte 323 membres.


mercredi 17 mars 1999

Saint-Louis du Sénégal fièvre jaune

En 1878, l'épidémie de fièvre jaune au Sénégal entraîna la mort de 21 médecins et pharmaciens français de marine. Un seul de leurs camarades survécut. Deux stèles, l'une à St Louis et l'autre dans l'île de Gorée rappellent le sacrifice de ces médecins et pharmaciens qui, au sein des populations et au chevet des malades, firent leur devoir au point de succomber à leur tour (écrit par Jean-Marie Thiébaud)

1 commentaire:

  1. La stèle de Saint Louis a été déplacée et se trouve maintenant au cimetière de Sor

    RépondreSupprimer