Site en construction

LE MOT DU BUREAU

AOÛT 2020

À chaque mois sa grande nouvelle : en juillet, c’était l’annonce que la promotion 2019 de l’ESA portera le nom de notre grand ancien Guy Charmot (à ce propos, une vidéo sur notre site le montre faisant sa gymnastique à 96 ans 8 mois … ! Incroyable et particulièrement émouvant) ; ce mois-ci, c’est l’annonce d’une invitation du CDHA (Centre de documentation historique sur l’Algérie) à visiter une exposition sur les médecins de la colonisation. En ces temps de dénigrement de la colonisation – on a même parlé de crime contre l’humanité ! - cette invitation fait un bien fou. Que nous réserve septembre ? Le Tour de France, la rentrée scolaire et peut-être le déménagement – enfin ! – du musée Jamot. Nous nous y employons.

Le Bureau


samedi 6 février 1999

Makila: bâton de marche basque

Détails du makila



Lorsque le pommeau est dévissé, apparaît une pointe en acier qui sert d'arme. (à gauche sur la photo)







Le bas de la tige, en forme de trèfle, qui comporte une petite massue: pour se défendre et pour équilibrer la marche.
Noter le travail du métal de la virole.






Autre vue du bas de la tige.










le haut de la tige, une fois le pommeau dévissée, l'aiguillon en acier, une arme efficace.






Détail de la tige en néflier.










Le pommeau en métal façonné: les blasons des sept provinces basques y sont représentés.
Voir la page Zazpiat Bat sur Wikipédia, dont provient le dessin du blason ci-dessous





La gravure du pommeau























La poignée en cuir tressé.













Le détail du tressage du cuir



Aucun commentaire:

Publier un commentaire