Site en construction

LE MOT DU BUREAU

NOVEMBRE 2018

Novembre, c’est déjà l’hiver, avec son cortège de froid, de pluie, de contrariétés diverses (tracasseries administratives courtelinesques qui empêchent le président d’avoir son passeport, 2 281 visites d’un pirate informatique israélien !!!). Mais c’est aussi une souscription à Devoirs de mémoire qui fonctionne très très bien et, scoop, enfin l’occasion d’une rencontre entre Ceux du Pharo et l’université d’Aix-Marseille pour discuter de la pose d’une plaque commémorative au Pharo. Alors finalement, le bilan est plutôt positif.

Nous sommes aujourd’hui 315.

Le Bureau


jeudi 3 septembre 1998

Legs Marcel CHAMBON

Marcel CHAMBON 1899-1984

École principale du service de santé de la Marine et des colonies à Bordeaux : 1918
Pharo : 1925

Ces photos nous ont été aimablement communiquées par son fils, Christian CHAMBON (#029).

Cliquer sur une photo pour l'agrandir dans une nouvelle fenêtre.
 En bas de cette nouvelle fenêtre, un bandeau présente les miniatures de l'ensemble des photos.
Les légendes sont celles portées au dos des photos.


Dr Marcel Chambon

Ayos 1932. J'ai l’œil mauvais.

Christiane [Chambon], penchée, avec la veste noire
Le port d'Ayos 1926-28
Le port d'Ayos
Ayos. Remontée de La Glossine, bateau de la prospection.
Cameroun 1925-1932

Danseuse boulou avec masque pahouin

Cette photo a été prise au Cameroun entre 1925 et 1930 par Marcel ou Christiane Chambon.
Le masque pahouin dont elle parle serait appelé aujourd’hui Fang, du nom d’une ethnie très proche de l’ethnie Boulou (Bulu) et qui partage la même langue.
On peut s’étonner de la blancheur des jambes de la danseuse : il s’agit vraisemblablement d’une albinos. Nous [Francis Louis] avons nous-mêmes connu un joueur de mvet albinos dans la même région – la boucle du Dja au Cameroun – ce qui semble indiquer que les albinos y seraient utilisés dans les arts et les rites associés.
(Commentaire rédigé par Francis Louis)







Agrandissement des deux femmes de l'arrière-plan à gauche:


Danseuse boulou (Subdivision de Sangmélima)

Ayos [1930]. De gauche à droite: ETCHEBERER (administratif), Christiane CHAMBON,
Etienne MONTESTRUC, Marcel CHAMBON
Cette somptueuse voiture est très probablement une Chevrolet roadster 1929/1930. La carrosserie est typique des années 30. La photo étant datée de 1930, l'année de sortie de la voiture est plus probablement 1930 (JP Boutin et C. Meillon). Mais... pour LEOBLOG (voir commentaire en bas de la page web), il s'agirait d'un roadster LICORNE...

Une autre photo de cette voiture du fonds CHAMBON :
Montestruc


Texte au verso de cette photo:
Signature : Bam Bam, le surnom donné à M. Chambon par E. Jamot.

JM Milleliri a communiqué à CdP la photo de Jamot au volant de la même Chevrolet (il est peu vraisemblable qu'il y ait eu 2 Chevrolet à Ayos dans les années 30, la différence de couleur de la carrosserie provient de retouches différentes de la photo. On notera que les rayons de la roue avant droite ont disparu...) :
Jamot au volant de "la" Chevrolet

La moto ci-dessous: elle serait de 1925/27, à moteur 4 temps et soupapes latérales, 250 cc ou 350 cc. La fourche à parallélogramme avec les ressorts installés très bas n'est pas très courante et constitue un bon repère d’identification. Ce type de fourche peut être observé sur certaines Terrot de la même époque, mais aussi sur d'autre marques.  À noter: le siège pour le passager arrière, avec la poignée pour se tenir.

Ayos 1930. Marcel Chambon sur sa moto.
De gauche à droite: MONTALIEU, MEYDIEU, MAZÉ, BEAUDIMENT, LE ROUZIC, FLOCH'LAY, CHAMBON à Ayos (1930-1931)
Christiane


Pompage dans un puits Ayos 1930

Construction d'une réserve d'eau Ayos 1928-1932. À gauche, poings sur les hanches Marcel Chambon.
Groupe de médecins réunis à Ayos [1930]
Debout: Fabry, Le Rouzic, Montalieu, Dubroca, Mazé, Cavalade, Munier, Casteigh, Kernevez, Allouard (Chef de poste administratif)
Assis: Rousseau (forêt), Meydieu, de Baudre (Assistant médical indigène), Lieurade, Chambon, Roy.

Cameroun

Village Fang sur la route de Lomié à Souanké (Moyen-Congo)

Agrandissement du village Fang de la photo ci-dessus

Cameroun. 1925-1932. Village en bordure de piste.
Cameroun. Mission Jamot 1925-1932. Tipoye dans la forêt.
Cameroun. Ayos. 1929. Centre médical de la maladie du sommeil.
Agrandissement de la photo ci-dessus: 


Eugène Jamot


Sans légende: mais on reconnait Christiane Chambon et à droite Marcel Chambon.

De gauche à droite: de Marqueissac, Chambon avec le Casque, Montestruc, et de Baudre (AMI)
Cricri [Christiane Chambon] parmi les infirmiers, surveillant le traitement



Le Nyong à Ayos (Cameroun)
Dans la pirogue, devant le Dr Casteigh
Remarquer l'état de l'avant de la pirogue...

Pirogue sur le Kom (Limite entre le Cameroun et le Gabon. Subdivision de Djoum)

Traversée en pirogue. Cameroun.Mission Jamot. Photo Marcel Chambon.
Mon tipoye entre Ka et Koua. Mars 1929.


NB: on remarquera la fameuse Chevrolet, et en arrière-plan à gauche, à moitié masquée par les filets, la moto non encore identifiée.


Kernevez, à Ayos?
agrandissement du visage de Kernevez

la légende au dos de la photo est ci-dessous

Agrandissement de la photo de groupe

La Piscine: un bon bain à midi, mais il faut garder le casque, mais la bouteille de Porto est là.
À gauche : Marcel et moi [Christiane C.]
À droite: Mme Faget, le Dr Mazé

pas de légende au verso de cette photo. En l'agrandissant, il semble que le logo de Renault soit distinguable sur la calandre du véhicule, dont le radiateur semble "avoir soif".

4 commentaires:

  1. Très belles images d'Ayos à l'époque juste un peu après Jamot qui permettent d'observer la continuité de son œuvre. Tous ceux qui sont passés pas le Cameroun et qui connaissent Ayos apprécient.

    RépondreSupprimer
  2. Non, le véhicule de sport n'est sûrement pas une Chevrolet il est plus probablement question d'un roadster LICORNE de l'époque (marques françaises disparues). Navalaisement votre !
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Corre_La_Licorne

    RépondreSupprimer
  3. Mea culpa ... les nouvelles photographies fournies de la voiture permettent de distinguer clairement le logo Chevrolet sur les roues et à l'avant. Léo B.

    RépondreSupprimer
  4. De magnifiques photos, qui illustrent à la perfection la vie de nos anciens à la "trypano"!
    Francis

    RépondreSupprimer